Quelques grammes de make up
♡  Bien démarrer avec Kiss

♡ Bien démarrer avec Kiss

Depuis quelque temps, j’ai introduit dans ma routine beauté une marque américaine très accessible en termes de prix. Il s’agit de Kiss qui est essentiellement connue pour ses faux-ongles.

La première fois que j’ai testé les produits, c’est grâce à la box My Pocket Make Up. Dans l’édition d’été, j’ai reçu un kit de la gamme imPRESS qui m’a impressionnée. J’avais souvenir de faux-ongles essayés pour un jour de l’An il y a plus de 20 ans. Et quel souvenir! Je les avais perdus au fur et à mesure de la soirée…

Bref, les garder au-delà d’une demi-journée me paraissait un exploit. Les garder une semaine a été une révélation.

Emmanuelle de l’agence Melting Com a eu la gentillesse de m’adresser d’autres produits qui ont entretenu ma passion pour Kiss. J’ai donc élargi ma collection de faux-ongles, mais pas que… Je vous présente aujourd’hui pour quelles raisons.

Les faux-ongles Kiss

Premier produit de ma passion : les faux-ongles imPRESS pré-encollés. Ce qui m’a le plus séduite, c’est leur tenue. La marque promet une semaine, et cela tient une semaine. Pourtant je suis la reine du ménage, le tout sans gant. C’est tellement plus marrant.

Ensuite, la gamme de coloris est juste exceptionnelle. Je ne sais pas combien il en existe, mais j’ai toujours l’impression d’en découvrir à chaque fois que je les regarde à Géant Casino.

Ces faux-ongles sont présentés sous forme de kits de 30 pièces (environ 10 euros). Ils comprennent de quoi réaliser deux manucures, sauf si vos ongles ont une taille inhabituelle.

La pose

Pour les poser, il y a un petit rituel à respecter. D’abord je me dégraisse les ongles avec la petite lingette fournie. A la seconde manucure, j’utilise un dégraissant acheté pour poser du gel.

Ensuite, je repousse les cuticules avec le mini-batonnet de buis. Pour finir, je passe à la pose elle-même. C’est très simple. Il suffit retirer l’opercule sous l’ongle qui protège la colle semi-compacte et d’appliquer. La petite languette qui dépasse indique que c’est ce côté qui doit être appliqué sur la base de l’ongle. Attention à bien respecter ce sens. J’ai tenté l’inverse (par étourderie), et cela ne fonctionne pas du tout. L’épaisseur de l’ongle est adaptée pour être naturelle. Elle est donc plus fine à la base de l’ongle et plus épaisse l’extrémité pour résister à l’usage.

Pour maximiser l’adhésion, je maintiens l’ongle artificiel enduit de colle sur l’ongle naturel pendant 30 secondes. Une fois l’ongle fixé, il est possible d’ajuster la forme et la longueur à l’aide de la lime fournie dans le kit.

Pour les retirer au bout d’une semaine (ou si je suis lassée, ce qui n’est jamais arrivé), il faut dissoudre la colle en trempant les ongles dans un dissolvant pendant quelques minutes. Puis je décolle doucement.

♡  Le mot de la fin

Mon amour pour Kiss ne cesse de grandir. J’ai d’ailleurs prévu de vous parler de deux autres produits de cette marque très prochainement. Il s’agit des faux-cils et du kit à sourcils qui m’ont tout aussi emballée que les faux-ongles.

Je suis surprise par le rapport qualité-prix, par la tenue et l’aspect naturel des faux-ongles. Si au niveau des prix, Kiss se situe au niveau de Nyx, je n’ai aucun mal à dire qu’en termes de qualité, Kiss est bien au-dessus.

Je n’ai d’ailleurs pas hésité à en envoyer à Mélily pour notre swap : j’étais sure de faire mouche et une nouvelle adepte (même si je ne sais pas s’ils sont disponibles en Belgique).

Pour conclure, je vais avouer que je suis soulagée de ne pas effectuer mes achats alimentaires dans une grande surface qui distribue la marque Kiss : mon addiction aurait raison de mon porte-monnaie!

Et vous, connaissez-vous la marque Kiss?

Avez-vous déjà testé les faux-ongles?

N’êtes vous pas complètement convaincue?

 

Tags :

32 thoughts on “♡ Bien démarrer avec Kiss

Et si vous me laissiez un petit mot doux?

%d blogueurs aiment cette page :