Culture et humeurs
♡ Bonnes résolutions 2017 : les prendre et les tenir!

♡ Bonnes résolutions 2017 : les prendre et les tenir!

Ca y est, nous sommes à l’heure des bonnes résolutions. Qui n’a jamais décidé de se remettre au sport ou d’arrêter de fumer le 31 décembre au soir?

Le Champagne (avec modération) aidant, je me sens pousser des ailes et prête à soulever des montagnes. Cette année, c’est décidé…

Mais le 1er février, ces bonnes résolutions sont oubliées. Et la culpabilité les a remplacées. Parce que ne pas les tenir, c’est avouer que j’ai échoué.

Alors voici quelques conseils pour que, cette année, ce soit un succès.

1 – Je choisis une seule résolution.

Oui, oui, parce que maigrir/arrêter de fumer/économiser/se remettre au sport, cela fait 4 résolutions et pas une seule.

Et c’est autant de chance d’échouer et de se sentir nulle…

Cette année, en embrassant mes amis sous le gui, je décide d’un seul changement ; c’est bien suffisant. 

En plus, si je maigris, je vais avoir envie de me remettre au sport et donc d’arrêter de fumer. Cercle vertueux : j’en réussi une et je réussirai les suivantes sans y penser…

2 – Je choisis une résolution tenable.

Je me souviens d’une amie qui avait décidé de perdre les 25 kilos de sa grossesse en 3 mois. Même si les premiers temps sont les plus faciles, autant vous dire qu’elle s’est lâchée sur les crêpes en février quand sa balance lui a annoncé qu’elle avait perdu seulement 5 kilos.

Pourtant 5 kilos, c’est énorme ; mais quand on s’en est fixé 25 à perdre, ce n’est pas suffisant.

Cette année, je décide donc de me fixer un objectif réalisable : perdre 5 kilos avant juin (et ne pas les reprendre), faire du sport deux fois par semaine à raison de 45 minutes ou encore me rendre disponible pour ma grand-mère 2 heures le samedi.

3 – Je me fixe un calendrier.

Comme pour tout projet, le mieux est d’organiser sa résolution et donc de la planifier.

Si je décide d’arrêter de fumer, je choisis une date et je planifie toutes les étapes qui vont m’aider. Si je dois prendre rendez-vous chez un tabacologue avant, je fixerai avec lui les étapes qui vont m’aider. 

Sinon, je peux seule planifier. J’ai par exemple décidé d’arrêter le tabac il y a 3 ans et planifier m’a aidé à tenir. J’ai décidé du jour où j’allais acheter les chewing-gums à la nicotine, le jour de l’arrêt, le jour du cadeau pour me gratifier d’avoir tenu, etc.

Cette année, je ne me jette pas à corps perdu dans la résolution du réveillon : je réfléchis et j’anticipe de manière à me motiver!

4 – Je me gratifie au fur et à mesure de mes réussites.

Pour tenir dans le temps, rien de mieux que la gratification. Il est indispensable de ne pas se déconnecter du plaisir pour arriver à tenir une résolution qui n’en est pas un.

Si je décide de me remettre au sport alors que je déteste cela, je n’hésite pas à m’octroyer une récompense quand j’ai tenu 4 semaines, ou un restaurant quand j’en suis à deux mois de venues régulières dans ma salle de sport.

Cette année, c’est sur, je tiendrai ma résolution car je vais me remercier de si bien me débrouiller. Et, à Pâques, je m’offrirai un nouveau téléphone avec tout l’argent que je n’aurai pas dépensé dans un énième chemisier bordeaux ou sac jaune moutarde acheté sur un coup de tête car ils sont en promotion.

Voilà pour mes conseils pour tenir en 2017 et faire mentir l’adage d’Alexandre Dumas fils :  « Les résolutions sont comme les anguilles ; on les prend aisément. Le diable est de les tenir.”

C’est avec cette méthode que j’ai arrêté de fumer, repris le sport, économisé alors que je suis un panier percé…

Alors, si j’y suis arrivée, pourquoi pas vous?

Tags :

21 thoughts on “♡ Bonnes résolutions 2017 : les prendre et les tenir!

Et si vous me laissiez un petit mot doux?

%d blogueurs aiment cette page :