♡ Commander aux USA : les règles à respecter!

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler des frais de douanes et autres taxes qu’on risque de devoir payer quand on veut commander aux USA.

C’est un sujet que j’ai parcouru en long, en large et en travers depuis que je suis blogueuse. Les collaborations et autres séries limitées aux Etats Unis ont en effet aiguisé mon appétit. Les cosmétiques auxquels je n’ai pas droit par les revendeurs américains m’intéressent toujours plus que ceux distribués en France. La rareté crée l’envie!

Mais je suis aussi addicte aux forums sur lesquels je lis les expériences désastreuses des acheteuses : commande à 80 euros payée à la fin le double, colis bloqué en douane ou encore maquillage confisqué par les autorités.

Alors, j’ai essayé de rassembler dans cet article les principes à retenir en cas de contrôle pour vous éviter (et à moi-aussi) les mésaventures de la commande américaine!

♡ Les frais de douanes

Dès lors que vous commanderez en dehors de l’Union Européennes, il y a une règle à retenir : au delà de 150 euros, des frais de douane s’appliquent. Cette règle s’applique naturellement aux produits qui sont autorisés à l’importation. Si vous souhaitez acheter vos cigarettes ou des produits non autorisés en France, vous n’aurez pas de frais de douane à régler. Dans ce cas, votre commande sera détruite et vous aurez une amende à payer.

Attention, les frais de transport s’ajoutent au prix de la marchandise. Donc, si vous achetez 125 euros et que vous payez 25 euros de transport, vous avez droit aux frais de douane (sauf si votre expéditeur déclare un montant inférieur et que vous n’êtes pas contrôlée).

Là où cela devient plus complexe, c’est que ces frais de douanes varient en fonction de la nature de votre commande. Je ne peux que vous inciter à consulter le site officiel des douanes pour vérifier le taux qui s’appliquent à votre achat.

La facture s’alourdit encore puisque la TVA doit aussi être réglée, et là quel que soit le montant de la commande. En réalité, le contrôle et l’application de la TVA sur des petits montants ne sont quasiment jamais exécutés : le travail que cela réclame coûte plus cher que l’argent rapporté…

Et enfin, la commande devient carrément hors de prix quand on sait que le transporteur peut appliquer des frais de perception des sommes exigées.

♡ A propos des services de réexpédition

Si vous souhaitez passer par des services de réexpédition, il ne faut pas rêver : là encore des frais peuvent s’appliquer si vous êtes contrôlée.

Ces services ont beau faire passer leur colis comme expédition de particulier à particulier, les douanes peuvent décider de vérifier votre paquet. Et si vous ne respectez pas les seuils, vous êtes marron!

Dans ce cas, il vous faudra au mieux payer uniquement la TVA, au pire des frais d’importation complémentaires (et des droits d’accises sur les produits pétroliers, l’alcool et les produits électroniques).

Le site officiel vous permettra de simuler les frais auxquels vous vous exposez si vous choisissez ce système pour commander aux USA.

Le gros avantage de ces sites reste le fait que vous aurez accès à des produits que les vendeurs n’acceptent pas d’expédier en France.

♡ Des moyens moins officiels

Je ne pouvais pas ne pas vous parler des propositions qui fleurissent sur Facebook : des particuliers (souvent des expat’) proposent d’acheter en magasin les produits qui vous intéressent. Ils vous les envoient ensuite comme pourrait le faire votre cousine qui a trouvé l’amour au Colorado ou votre coloc’ partie sillonner les 50 états américains.

Là, ce sont les règles d’envoi de particulier à particulier qui s’appliquent (voire le paragraphe ci-dessus). Le seul problème vient du fait qu’en cas de non réception, vous n’aurez aucun recours possible. Sauf à engager un avocat qui mandatera un avocat américain, ce qui vous coûtera plus cher que l’ensemble de la somme que vos organes vous rapporteraient au marché noir.

La plupart du temps, il n’y a pas de problème : les expat’ ont trouvé là une possibilité non négligeable d’arrondir leurs fins de mois. Et ils ne s’amusent pas à perdre leur réputation pour avoir gardé quelques euros… Mais vous êtes prévenue : c’est à vos risques et périls…

♡ Mon conseil

Ce que je vais vous conseiller ne plaira pas à tout le monde : arrêtez de lorgner sur les séries limitées qui ne sont pas vendues en France. Cela vous évitera des noeuds au cerveau.

Je crois que nous avons un terrain de jeu suffisamment grand dans l’Union Européenne pour assouvir notre soif de cosmétiques.

Mais, si vous êtes incorrigible comme moi, j’ai découvert un nouveau service qui permet en toute sécurité de profiter des vacanciers pour se faire ramener des produits achetés directement sur place. Il s’agit de Worldcraze (avec lequel je n’ai aucun partenariat).

Vous publiez sur le site une annonce dans laquelle vous proposez un bonus à un voyageur. Il vous l’achète sur place et vous le ramène dans la ville de votre choix. Pas mal si vous habitez dans une ville où atterrissent les avions, n’est-ce pas?

Alors, avez-vous envie d’acheter aux USA?

L’avez-vous déjà fait?

Quels sont vos tuyaux pour commander aux USA?

N’hésitez pas à tout me dire. Je rêve de trouver le système idéal!

♡♡♡

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

29 thoughts on “♡ Commander aux USA : les règles à respecter!

    1. Hello Elo!
      Je commande beaucoup en Asie mais des trucs à 1 euro. Par contre pour les cosmétiques, rien de vaut les USA…
      Bonne soirée!

    1. Hello!
      Je comprends que ce ne soit pas simple de s’y retrouver. Mais ce n’est pas non plus une obligation de commander là-bas. 🙂
      Bonne soirée!

  1. Hello !
    Merci pour toutes tes explications, limpides ; mais décidément, c’est ton avant-dernier conseil que je vais retenir : je ne suis toujours pas assez courageuse pour sauter le pas. Et puis, de toute façon, no-buy, no-buy…
    Bises !

    1. Hello Adeline.
      C’est vrai que les histoires de douane foutent la trouille. J’ai lu des trucs hallucinants sur le montant.
      A tel point que parfois tu te demandes si c’est vrai…
      Bises!

  2. Salut ma belle, comme tu le sais, je me trouve au fin fond de l’océan indien et crois-moi que c’est la croix et la bannière pour recevoir un colis hors Europe, certaines enseignes de Métropole ne livrant pas à La Réunion, du coup, je passe par un site de réexpédition mais les frais sont abusés, j’ai l’impression de payer le double et ça me décourage… Je ne connaissais pas ce système d’envois de colis de particuliers à particuliers … Ca m’intéresse beaucoup,
    Bisous ,  »Bon nous avons quand même le soleil et la mer, ça compense , non ?!?! »
    Bonne journée à toi

    1. Hello Nina!
      Tu m’étonnes, le soleil et la mer, ça compense carrément; Mais je comprends qu’une petite commande de temps en temps ne fait pas de mal non plus.
      C’est vrai que ce doit être galère pour y arriver depuis la Réunion. Mais mon banquier serait ravie si je m’expatriais sur ton île (bon, en sachant qu’il y’a tout de même toutes les grandes marques de parfumerie :-)). Bonne soirée!

  3. Ce que je trouve désagréable, c’est que certaines marques distribuées en France ne proposent pas tous leurs produits chez nous :/ La plupart du temps, je m’en fiche mais il y a une fois où j’ai craqué pour une commande outre atlantique. Une palette UD édition limitée Alice au pays des merveilles. La première version (sortie en 2011, je crois) s’est arrachée comme des petits pains chez nous. La seconde, sortie en 2016 n’a pas été distribuée.
    Je suis passée par Leslie Shopping USA et je ne peux que la recommander. Elle est très réactive, très gentille et à l’écoute. De mémoire, j’ai reçu ma palette en à peine une semaine / 10 jours. Par contre oui, entre les FDP et la marge de la shoppeuse, j’ai bien dû payer 20 € (je n’ai plus les prix en tête).

    Je ne ferai jamais de commandes régulières mais si je venais à avoir un autre coup de coeur de la sorte, je recommencerai sans problème 🙂

    1. Hello!
      Franchement, je ne serais pas prête à mettre 20 euros de plus pour une palette, aussi jolie soit elle. Surtout que je suis toujours déçue des produits que j’attends avec impatience!
      Comme quoi, cela ne sert pas toujours de prendre le risque de se payer les frais de douane, etc.
      Bonne soirée!

  4. Hello,
    comment vas tu ? Merci pour ces bons conseils 🙂 J’ai fait plusieurs petites commandes aux USA et jusque là, pas de frais de douane. Mais la dernière qui dépassait 150 e, alors là, j’ai douillé avec les frais de douanes… j’étais une notice, je ne savais pas qu’en achetant pour un si gros montant, je payerai des frais … Tant pis. Mais maintenant avec ton article, je comprend pourquoi … Voilou 🙂
    Bisous et bonne aprem
    Mimi

    1. Hello!
      Dommage que l’article ne soit pas paru avant. Cela t’aurait peut-être évitée cette mauvaise surprise.
      J’espère que ta commande en valait le coup…
      Bonne soirée.

  5. Sympa cet article! je commande parfois aux Etats-Unis et je n’ai jamais eu de souci, mais ce n’était que de petites valeurs et certains colis se sont perdus… Mais comme la marque me ‘la renvoyé à ses frais en tant que consommatrice ça ne m’a pas posé de souci! J »évite quand même au maximum car il faut penser au bilan carbone de tout ça 😉 Super le service World craze, habitant dans une grande ville je devrais avoir des possibilités de trouver des gens qui atterrissent ici, je vais aller voir!

    1. Hello!
      C’est vrai que le bilan carbone de la commande aux USA est fortement négative. Mais tant que cela reste exceptionnel, ça passe, hein,
      Bonne soirée!

  6. C’est effectivement toujours un risque de commander à l’étranger mais j’avoue que parfois quand j’ai repéré un truc, je me laisse tout de même tenter.
    J’essayer de faire en sorte de ne jamais en avoir pour très cher, on ne sait jamais ce qui peut arriver…
    Bises

    1. Hello Audrey.
      Je ne crains tien ni d’Europe, ni d’Asie. Et bien je flippe quand je commande aux USA…
      Bref, tu as raison, il vaut mieux ne pas en perdre pour trop cher…
      Bises!

    1. Bonjour.
      Il fut un temps où j’avais des copines qui y partaient régulièrement, mais depuis quelques temps, snif snif!
      Mais c’est la meilleure solution, c’est sur!

  7. Coucou ma belle,
    alors moi j’ai commandé une fois sur le site colourpop et je n’ai eu aucun frais de douanes mais je ne commande quasiment jamais à l’étranger. Mes dernières commandes qui venait de chine je les avais fait via amazon.fr donc aucun frais non plus.
    mais c’est vrai que l’idée de passer par des vacanciers est top 😉
    bisous

    1. Bonjour vero.
      Je crois que je vais le tenter pour Noël. Mais il faudra que je me trouve un voyageur qui revient pas trop loin de chez moi, ce qui n’est pas simple!
      🙂

  8. Mes seules commandes USA sont des commandes de vernis où il n’y a pas de frais de douane et j’ai échappé à la TVA à chaque fois… mais je commande rarement hors UE.

    1. Bonjour Muriel.
      Je n’ai jamais osé ni Iherb, ni Colourpop. Ce n’est pourtant pas l’envie qui m’en manque.
      Mais j’essaie d’être plus raisonnable en ne prenant aucun risque.
      Bref, il y a eu tellement de sorties en France que ma bourse est bien vide 🙂
      Bonne journée.

  9. Merci beaucoup pour tes explications, j’y voisbeaucoupl plus claire mainenant, en effet je n’ai jamais osé acheté sur internet comme the balm par exemple!! Merci bcp

Et si vous me laissiez un petit mot doux?