Un peu de moi...

♡ Et la beauté, bordel!

Vous le constatez aujourd’hui : j’ai pris goût aux billets d’humeur. C’est finalement grisant pour moi de sortir des cosmétiques. Et, apparemment, c’est aussi intéressant pour vous qui avez fait exploser le nombre de vues sur mon article sur la polémique autour d’Enjoy Phoénix (ICI).

Sans en faire un rituel, je pense pouvoir annoncer que je vais plus régulièrement papoter autour d’un sujet d’actualité, polémique ou consensuel, mais qui m’aura interpellée.

Et cette semaine, ce qui m’a fait cogiter, c’est un sujet qui me tient à coeur (vous allez comprendre pourquoi)… Tout est parti d’une blague, gentille et doucereuse sur le fait que j’écris des articles sur les produits de beauté !

♡ Bloguer, au début, c’est un jeu d’enfant !

Au démarrage, honnêtement, je n’avais pas imaginé toutes les difficultés que je pourrais rencontrer. Il me semblait facile de taper mon avis sur un produit, mettre 3 photos et publier.

Cela me paraissait d’autant plus facile que comprendre le vocabulaire du monde de la beauté n’a jamais été un problème pour moi. Comme pour l’apprentissage d’une langue, quand on baigne dedans, on s’imbibe au fur et à mesure. Le lundi, on apprend ce que signifie « lumière pulsée », le mardi comment sont fabriquées les huiles essentielles, le mercredi qui se cache derrière L’Oréal. Et moi, je baigne dedans depuis pas mal d’années…

♡ Mais pour ce qui concerne Internet, là c’est plus compliqué.

Passé quelques semaines, j’ai commencé à m’intéresser à la question du référencement, puis à celle de la publicité (non éludée), ou encore à la mise en page (toujours en chantier).

Pourtant, même si je ne suis pas de la génération Y, mes parents m’ont donné une chance : depuis que l’ordinateur est accessible, j’ai eu la chance de pouvoir en tripoter.

Je programmais du ping pong à la pré-adolescence, j’ai connu les débuts du net et je communique par les réseaux sociaux depuis qu’ils existent (oui, oui, j’ai un compte Facebook depuis 2006 !).

Malgré cela, comprendre la programmation en HTLM reste mystérieux pour moi : oui, je sais à peu près changer la police sur mon blog, mais c’est grâce aux plates-formes où tout est prémâché…

beaute-bordel-L-U0QTH8

♡ Sauf qu’à bien réfléchir, je suis loin d’être si nulle que cela.

Certes, ce n’est qu’à ma toute petite échelle. Certes, j’ai encore beaucoup à apprendre… Mais combien de ceux qui se moquent sauraient faire mieux que moi ?

Je le concède : bloguer oblige à savoir faire preuve d’humour. Parce que rien n’empêche les moqueries, toujours gentilles, sur le ton de l’humour : et oui, quoi, parler de beauté c’est bien futile, Mademoiselle ! Et il y a toujours dans la salle quelqu’un pour le rappeler.

Mais, je viens de comprendre une chose : face aux moqueries, je peux me vanter. Non pas que le sujet de la beauté soit devenu un sujet politique qui fait parler le Tout-Paris, mais parce que publier tous les jours (ou presque) un article sur la beauté, ce n’est pas qu’une futilité.

♡ Mine de rien, bloguer oblige à intellectualiser.

En premier lieu, produire un texte de 500 mots tous les jours, sans faute d’orthographe, est un vrai challenge dans notre société. J’en veux pour preuve les nombreux sites d’informations qui publient sans relâche des articles (billets ?) sans aucune relecture et sans aucune remise en question quand les lecteurs osent leur signaler que 5 fautes sur 7 lignes, c’est « abusé »…

Certes, 50% des commentaires sur le sujet comportent eux-mêmes des fautes, et je ne suis pas moi-même à l’abri de les multiplier.

Pour autant, écrire, se relire et ouvrir un dictionnaire sont des efforts qui à l’heure actuelle méritent d’être mis en avant.

Dans un deuxième temps, j’ai aussi envie de souligner ici le côté artistique du blogging. Pas réellement pour ce qui me concerne ; c’est certainement là j’ai le plus à apprendre…

Mais quand je vois le niveau des photos des blogs que je lis tous les jours ou les efforts de mises en page d’écrivaines pourtant peu connues sur la toile, qui peut penser que la créativité n’atteint pas des sommets ?

beaute-bordel-L-oQ3ouE

Pour finir, même si le domaine de la beauté est rempli de futilités, se documenter, comprendre comme peut agir technique et/ou scientifiquement un produit, chercher des alternatives au tout-cuit, c’est au final une démarche que la plupart n’a jamais cherché à entamer.

♡ Alors oui, je le clame haut et fort…

Je n’aurai plus honte de l’afficher, voire de l’affirmer : bloguer sur la beauté, c’est un vrai challenge, surtout quand on tient sur la durée.

Je ne me laisserai plus railler, même sur un ton gentil et condescendant !

Mon blog, je t’aime et je t’assume, et tant pis pour les jalouses qui vont en faire les frais…

  Rendez-vous sur Hellocoton !

36 Comments

  1. Je ne peux qu’approuver !! Cela demande bien plus que ce que les non blogueurs peuvent penser ! Le travail en amont est immense. Réflexions, photos, recherches… Certains articles me prennent beaucoup de temps. Je vérifie régulièrement mon orthographe et ma conjugaison qui se perdent avec toute cette technologie… Mais comme nous parlons beauté, cela sera toujours futile aux yeux des gens…

    1. Bonjour.
      Malheureusement tout ce travail de préparation n’est pas valorisé… Mais je ne demande pas de compliments, juste pas de commentaires!
      🙂
      Bonne journée.

  2. Coucou ! Je te confirme que j’aime bien lire tes billets d’humeur et je te rejoins complètement lorsque tu dis que tu assumes ton côté « blogueuse beauté  » et que c’est un sacré boulot. Depuis 2 mois je publie moins et je vais moins sur les autres blogs, faute de temps et parce que le quotidien est mouvementé ! C’est la preuve que quoique l’on écrive cela prend du temps. Je ne fignole pas beaucoup mes photos mais mes textes sont travailles, je suis à cheval sur l’orthographe alors j’essaie de ne pas laisser trop de coquilles…
    Bref tu as parfaitement raison d’assumer ta passion et en plus tu blogues bien, tu te fais plaisir et apporte du plaisir à tes lectrices !
    Bisous

    1. Bonjour.
      Je traverse moi-aussi une période où j’ai moins de temps. D’ailleurs pas d’article aujourd’hui : je n’ai rien pu faire pour le blog ce week-end.
      Je vais devoir diminuer le nombre de publications! Même si je n’en ai pas envie…
      Bon lundi!

  3. Ca fait plaisir à lire cet article tiens !
    Au début, je n’osais pas dire que je tenais un blog beauté, du fait des remarques condescendantes ou de l’incompréhension qu’on peut rencontrer … Mais maintenant, comme toi, je l’assume à 100% ! Bloguer ‘est revêtir la multiple casquette d’auteur, analyste de produits, community manager (communication, réseaux sociaux, animation de communauté) etc On y passe du temps, afin de produire un contenu qualitatif, pas de quoi en avoir honte, bien au contraire !
    Bisous à toi 🙂
    Elodie

    1. Bonjour Elodie!
      Il va falloir complètement l’assumer surtout si vous gagnez les GBA! Et cela est bien parti pour vous…
      Bonne chance.

  4. Avoir un blog est très enrichissant, notre passion nous fait découvrir plein de choses qu’on a ensuite envie de partager. En ce qui concerne les blogs beauté, effectivement c’est loin d’être futile. C’est toujours agréable et rassurant d’avoir un avis sur un produit avant de l’acheter, et j’apprécie lire tes articles et d’autres sur la blogosphère.. Très sympa cette nouvelle rubrique « billets d’humeur ». Bon dimanche. Bises

  5. Moi j’aime beaucoup ton blog, tes billets, ta façon d’écrire tes articles et même l’esthétisme de ce nouveau blog !
    Mais surtout j’admire ta capacité à écrire un article chaque jour ! Moi j’en suis bien incapable !
    Je pense que tu as de quoi en être fière !

    Bon dimanche =)
    Océane

    1. Bonjour.
      L’exception confirme la règle ; pas d’article aujourd’hui!
      🙂
      Merci pour tes encouragements Océane!
      Bon lundi.

  6. Je suis tout à fait d’accord avec toi ma belle: Nous sommes là pour rassurer nos lectrices, pour leur éviter d’acheter un flop ou pour illustrer nos pensées.
    Tu peux être fière de ton travail quotidien, du temps que tu mets à l’ouvrage. Nous avons le bonheur d’écrire par passion, et rien que cela, ça n’a pas de prix 😀
    Bisous

    1. Bonjour Cécile!
      Je suis bien d’accord avec toi, mais parfois je doute : les commentaires soit disant gentils mais en réalité cinglants me coupent l’herbe sous le pied. Et il me faut le temps de me ressaisir!
      Bonne journée.

  7. Comment ne pas être d’accord avec toi? Je crois qu’on peut également ajouter que parler de beauté n’a rien de superficiel. Quand une de mes clientes m’a demandé de lui apprendre à se maquiller afin qu’elle n’ai pas l’air fatiguée par les douleurs que sa maladie lui inflige afin qu’elle se retrouve, qu’elle retrouve une image en adéquation avec sa combativité et sa personnalité, je n’ai pas trouvé ça superficiel. Bloguer sur la beauté c’est pareil, ce n’est superficiel que pour ceux qui sont à l’aise avec leur image. Mais je ne crois pas que ce soit le cas pour la majorité des personnes. Nombreuses sont celles qui ont pu alléger leur budget cosmétique ou se sentir enfin belle, parfois pour la première fois, grâce aux conseils qu’elles ont pu glaner sur un blog. Alors même si un blog ne résout pas tout, il peut aider et rien que pour ça une blogueuse mérite un minimum de respect =)

    1. Bonjour.
      Il est vrai que grâce à toi, certaines femmes se sentent certainement beaucoup mieux, notamment quand elles affrontent la maladie… Pour ma part, j’espère seulement divertir. Et tant pis pour les jalouses!
      Bonne journée.

  8. Il y aura toujours ce genre de personnes malheureusement!!! Mais surtout bravo a toi pour ce blog si sympa bel investissement bises

  9. Coucou ! Ah ! Comme je suis d’accord avec toi. Bloguer c’est tout un art. Je pense que mon blog est surtout le prétexte à la photographie, la programmation internet et l’écriture qui sont mais réelle passion. Et la beauté, ça permet de s’évader. Tu mixes le tout, ça donne July In The Sky ! Et c’est un réel plaisir de bloguer pour échanger avec vous ! Après, pour les fautes d’orthographe, on est bien d’accord et parfois, je suis tellement fatiguée le soir que j’en laisse passer plein. Et c’est le lendemain après la publication qu’elles me sautent aux yeux. Après quand je vois comment certains écrivent, on me pardonnera quelques fautes de frappe ! Bisous et bravo pour ce super article ! Bonne fin de week-end !

    1. Merci à toi Julie de partager ton point de vue ici. Il est vrai que tu es beaucoup plus douée que moi pour les photos et que cela est une qualité supplémentaire pour toi.
      Que de travail derrière un sel article : les jaloux ne s’en rendent pas compte…
      Bonne journée!

    2. Tu sais, je n’ai aucun mérite, je suis tombée dedans petite, j’ai un cap photo et cinq ans de Beaux-Arts derrière mois. Tout s’apprend et pour la photo, au delà de la technique, il faut former son oeil en allant faire des expos ou en regardant des livres de grands photographes. L’important est d’avoir envie. Bisous !!!!

    3. Taratata (Scarlett O’Hara, pas Naguy), ce n’est pas seulement le mimétisme qui fait le bon photographe. Il faut aussi un talent artistique et cela je ne l’ai pas!
      Bonne soirée!

  10. Oh, comme je reconnais bien tout ça !
    Il y a quelques compliments sincères qui tombent parfois, mais surtout des moqueries, plus ou moins gentilles, dans le fond, quand on y pense.
    Pour ma part, il y a encore des endroits où je dois cacher que je tiens mon blog : à l’Université, par exemple, ce ne serait pas compris. Et pourtant, c’est aussi une prise avec la réalité, me semble-t-il.
    Merci pour ton article, toujours pertinent !
    Bonne semaine.

    1. Bonjour Adeline.
      Moi je ne l’ai pas caché à mon travail, même si cela est incompris par beaucoup.
      Mais je sens bien qu’il y a tout de même une pointe de jalousie, surtout quand j’ai des questions sur la longévité du truc…
      Bonne journée!

  11. J’aime, j’aime, j’aime tes articles humeur! Et j’aime, j’aime ton nouveau design (Je sais rien à voir mais je n’avais pas encore eu l’occasion de te le dire!).
    Au début, j’avais du mal à dire que je tenais un blog beauté et en fait, je ne sais pas si je suis naïve (et que je ne le vois pas et/ou que mon esprit ignore complétement les idiots, c’est fort possible) ou si j’ai eu de la chance mais les gens qui me connaissent (ou pas d’ailleurs ^^’) ont toujours été plus curieux qu’autre chose. Ceux qui me connaissent savent que la beauté (entre autres) fait vraiment partie intégrante de ma vie et ça ne les a pas plus étonné que ça. Ceux qui ne me connaissent pas -pas bien je veux dire-, je finis par leur dire mais ce n’est pas la 1ère chose qu’ils apprennent sur moi et ils sont plus étonnés qu’autre chose. Ah bon tu as un blog? Et c’est quoi en fait? etc etc
    ALors je croise les doigts pour continuer à vivre dans ce petit monde de bisounours 😉 et je te le souhaite aussi 😉

    1. Merci pour tous tes compliments même si je suis loin d’être satisfaite du design de mon blog. Il faudra que j’investisse dans une prestation de webdesigner!
      Pour le reste, cet article est ma thérapie. Il m’aura fallu plus d’un an pour assumer, mais c’est fait!
      Bonne journée!

  12. coucou

    j’aime bcp les billets humeurs, ça permet de partager un peu plus que la beauté……un blog ne se résume pas non plus qu’a cela…..
    à te lire et à y réfléchir, c’est vrai que ça prend du temps, de rédiger, songer à un article surtout les billets humeurs, plus que les revues produits , ceci étant un avis personnel bien sur…….

    1. Bonjour Lise!
      Peu importe le sujet à mon avis : écrire un article nécessite quelques qualités.Bien sur tout n’est pas parfait ici, mais ce billet d’humeur avait pour objet de réhabiliter mon blog beauté. Et bien oui, j’en suis fière. Mais il m’aura fallu plus d’un an pour sortir du bois!
      Bonne journée.

  13. Je suis totalement d’accord avec toi. Souvent mes proches me disent que ça doit me prendre 10 minutes dans la journée de tenir un blog et je rit jaune en attendant ses « critiques ». C’est dommage que les gens ne se rende pas compte du travail qu’il y a derrière un blog.

    1. Bonsoir Auréline.
      Mon conjoint et les enfants s’en rendent bien comptent eux…
      🙂
      Pour les autres,je crois que c’est surtout un peu de jalousie au fond!
      Alors, il vaut mieux ne pas (trop) y prêter attention!
      Bonne soirée.

  14. Bonsoir, je suis tout à fait d’accord avec toi! Je ris intérieurement quand je lis sur le visage des gens un air de « la beauté, pfff encore une cruche parmi tant d’autres ». Mais c’est un sacré boulot et toute une organisation pour tenir un blog, surtout quand on a un boulot à côté! Moi aussi, aussi petit soit-il, je l’aime mon blog et je découvre le tien avec plaisir 🙂 Des bisous
    PS: il y a une petite coquille : « les nombreux sites d’informations qui publie » / « publient »

    1. Bonsoir.
      Malheureusement il ne doit pas y avoir qu’une seule coquille et c’est bien ma grande préoccupation. Parfois je relis mes anciens articles, histoire de corriger les fautes.
      Notamment quand je suis fatiguée et que je remanie les articles 10 fois, c’est la fête de la coquille!
      Merci pour celle-là!
      Bonne soirée.

    1. Bonsoir.
      Effectivement, il faut aussi apprendre à se renouveler… Tiens, pour la première fois, j’ai assumé mon blog beauté aujourd’hui!
      C’est donc aussi une thérapie.
      Bonne soirée.

Et si vous me laissiez un petit mot doux?