Des produits plus responsables

♡ Monologue avec son vagin ou comment bien le traiter!

Avertissement : j’ai choisi de parler directement et avec humour (si j’y arrive) d’un sujet sensible. Amis pervers , il n’y aura pas de photos de mon anatomie : passez votre chemin ! Lectrices chéries, cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale : il est juste destiné à partager avec vous mon expérience.

Une fois n’est pas coutume, parlons hygiène intime et autres trucs de filles ! Désolée, Messieurs : cet article n’est en effet pas pour vous. Car, aujourd’hui, on va parler « santé du vagin »…

En effet, c’est arrivée à l’âge canonique de 43 ans que je me suis intéressée à la bonne manière d’entretenir cette partie de mon anatomie.

J’habite en pleine montagne, mais rassurez-vous : les informations arrivent jusqu’ici. Alors, oui, j’ai sciemment délaissé toute recherche sur le sujet alors que j’entendais parler de l’importance de ne pas utiliser n’importe quel produit pour se laver ou pour gérer les menstruations.

Je vous passe le chapitre sur la cup. J’ai une cellublue pour la cellulite mais aucune envie de me faire ventouser les parties génitales. Plus sérieusement, vous aurez beau essayer de me convaincre qu’il faut A-B-S-O-L-U-M-E-N-T essayer la cup menstruelle. Pour moi, c’est non, 3 fois non ! Allergique au latex et même parfois au silicone, je n’ai de toutes façons pas trouvé de cup adaptée.

Pourtant, je me suis aperçue que mes irritations post-menstruelles provenaient des protections que j’utilisais (tampons de la marque Leclerc). Aussi je me suis dit que, si la cup ne passerait pas par moi, il fallait bien que je trouve une alternative pour ma santé. Les démangeaisons, cela rend folle, je vous assure.

Je vous propose aujourd’hui la revue des deux produits qui ont changé ma vie ! Ou presque…

soap-447656_1280

♡ Démangeaisons : la cause

Ici, il n’est pas question de faire la longue liste des maladies qui peuvent provoquer des démangeaisons intimes. Associées à d’autres symptômes ou d’une durée dépassant quelques jours, elles nécessitent de toutes façons au mieux un passage à la pharmacie (les anti-mycosiques ne nécessitent plus de prescription médicale), ou pire chez un médecin.

Il existe par contre des démangeaisons qui arrivent systématiquement après les menstruations (ou même pendant) et qui passent sans traitement. Elles sont le symptôme d’une réaction allergique aux protections hygiéniques utilisées.

Oui, oui, quel que soit votre choix, tout est susceptible de vous irriter. Et surtout, à tout âge. Personnellement, c’est après 30 ans d’utilisation des tampons hygiéniques que j’ai eu cette désagréable sensation de me transformer en ours et de vouloir me gratter aux arbres!

Comment j’ai compris qu’il s’agit d’une allergie de contact? Un simple changement de marque a suffi à régler le problème en quelques heures. Je me suis alors rappelé de la polémique récente sur la fabrication des tampons hygiéniques et de tous les composants irritants utilisés, en particulier la présence de résidus d’un herbicide dans le coton utilisé pour le corps du tampon.

Sans parler de ceux qui ne sont plus en coton mais dans des matières non identifiées puisque la composition n’est pas indiquée sur la boîte. Incroyable quand on sait que les muqueuses génitales (comme les autres d’ailleurs) sont une voie de contamination et que l’herbicide en question perturbe le métabolisme humain! 

J’avais beau avoir entendu ou lu cette information, il a fallu attendre les démangeaisons pour agir. Voici mon plan d’action.

gel-de-toilette-intime-biokarite-laboratoires-yves-ponroy

♡ Le gel de toilette intime Yves Ponroy

Commençons par l’hygiène quotidienne. Jusque là, je n’ai pas fait de distinction avec le reste du corps : gels douche, puis savons quand je suis passée à plus de naturel, voilà ce que j’utilisais pour les parties génitales comme pour les pieds. Bon, sauf que je n’ai pas de corne sur les parties intimes et que j’ai profité de mon partenariat avec les laboratoires Yves Ponroy pour me pencher sur la question.

C’est ainsi que je me suis aperçue de l’importance de l’équilibre de la flore vaginale qu’on agresse avec les produits nettoyants corporels : cette flore défend la femme contre les infections et les inconforts intimes. Il est donc nécessaire est de préserver la flore vaginale et de la restaurer en cas de déséquilibre.

Il faut donc choisir un produit qui n’assèche pas la muqueuse sous peine de l’agresser et qui ne contient pas d’antiseptiques suceptibles de détruire les bonnes bactéries.

J’ai donc choisi le gel de toilette intime des laboratoires Yves Ponroy pour sa composition clean. Déjà 98 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle (dont 10% issus de l’agriculture biologique). Pas non plus de parabène ou de savon en vue. La composition est dépourvue de colorant et de produit allergisant.

Il y a donc des extraits de noisetier, de beurre de karité et de calendula pour l’onctuosité et l’eau de fleur d’oranger pour la fraîcheur. Cette base lavante, sans savon, protége le film lipidique pour respecter la lubrification naturelle.

Petit plus : le flacon-pompe de 240 ml (vous en avez pour 6 mois au moins) est vendu 10,20 euros. Mais avec le code FWTRESOR et le cashback Igraal, cet énorme contenant vous revient à environ 5 euros.

tampons-hygieniques-saforelle

♡ Les tampons hygiéniques Saforelle

Voilà pour l’hygiène quotidienne. Passons maintenant à ce qu’on peut faire pendant les menstruations. En effet, j’ai lu que 2 femmes sur 3 souffrent de désordres vaginaux. Bon, je ne suis pas sûre que cette statistique provienne d’un laboratoire indépendant, mais on peut retenir que ce problème est assez répandu pour s’y pencher sérieusement.

C’est là que je me suis aperçue qu’il existe en parapharmacie des tampons spécifiques car ils libèrent des probiotiques. 

Mais, qu’est-ce donc? Rassurez-vous, en apparence ce sont des tampons complètement normaux dans la taille, la forme et l’emballage. mais ils contiennent des lactobacilles qui protègent les muqueuses intimes. En utilisant ces tampons, vous rapportez à votre flore vaginale de quoi la rééquilibrer. Il faut simplement respecter le mode d’emploi : au moins 3 tampons par jour pendant 3 jours de règles et idéalement durant 3 cycles. Et le tout est joué pour une flore vaginale toute neuve!

Cela fera passer le prix du « traitement » car la boite de 9 tampons normaux Saforelle est vendue un peu moins de 7 euros dans toutes les parapharmacie… Je suis pourtant persuadée que le confort ressenti dès le premier jour vous convaincra de l’utilité d’investir dans une cure de 3 mois.

♡ Pour conclure

Maintenant que je suis revenue aux fondamentaux côté hygiène intime, je compte bien entretenir ma flore vaginale qui est devenue ma nouvelle amie. J’ai déjà repéré dans plusieurs blogs des revues d’abonnements à des box spécifiques pour ne pas rechercher tous les mois les produits nécessaires (ici on a l’information mais on est parfois ravitaillé par les corbeaux).

Je compte bien en effet ne plus utiliser que des produits en coton bio, histoire de ne plus m’empoisonner tous les mois avec des tampons qui contiennent de l’herbicide!

Si toutefois vous avez des marques chouchous à me conseiller ou des bons plans pour les acheter, n’hésitez pas à me les laisser en commentaire.

Je suis en effet persuadée que certaines d’entre vous sont beaucoup plus avancées sur le sujet…

  Rendez-vous sur Hellocoton !

20 Comments

  1. Hello !
    Figure-toi que j’avais le même problème d’allergie que toi. Et que je suis aussi allergique au silicone et latex (par exemple sur les bas autofixants).
    Je me suis dégottée une cup dans un matériau chirurgical (mais je n’y reviens pas… 😄) et je me fabrique moi-même mon gel lavant bio au bicarbonate pour prévenir les problèmes. Je revis.
    Disons au revoir aux ours ! Bonne journée !

    1. Bonjour Adeline.
      J’espère que tu vas bien vouloir partager avec moi ta recette de gel lavant…
      Bonne journée!

  2. Je pense que tu as tout à fait raison dans ton choix de produits. L’air de rien, ce n’est quand même pas anodin tous ces produits qu’on utilise à cet endroit!
    Je pense m’inspirer de tes conseils. Merci beaucoup!
    Bisous

    1. Bonjour.
      Comme tu le dis, ce n’est pas anodin et je crois qu’on manque toutes d’information…
      Pas facile en effet de parler du sujet!
      Bonne journée.

  3. Coucou
    Je m’intéresse justement à la compo de mes tampons en ce moment et je vais les changer c’est certain j’ai vu la marque natracare mais je ne sais pas si elle est bien il faut que je me renseigne ton article est très instructif avec de l’humour comme d’habitude j’adore!
    Plein de bisous
    S

    1. Merci Stéphanie.
      J’ai repéré aussi Natracare qui est souvent en promo sur Amazone ; il faut en commander plusieurs paquets pour rentabiliser les frais de port mais c’est le type de produits que tu es sure d’utiliser!
      😉

  4. écoute merci pour l info car j’avais pas vu sur le site ponroy ms qd je recommanderai ,j’envisagerai ton gel de toilette yves ponroy j’attendrais une promotion évidemment , car j’arrive à la fin de mon cavaillés spécial muqueses irrités trés bien mm si j’en ai un autre que j’ai eu avec le kit ,creme apaisante, gel hydratant et deodorant assez neutre une gamme pas mal sur beauté privée parcontre je sais plus le nom ,idem j’ai des cups pour tt les cuisses ,pour le visage et des cups plus souple eu avec mon kit anti douleurs belabbacci parcontre étant hyper fragile à cette endroit ne supportant mm pas les tampons déjà je me vois pas mettre de cup à cet endroit non plus et je serais pas rassurer !!!lol de ce fait moi c’est bonne vieille et épaisse serviette hygiénique ou les always night les pus grande il y a que çà qui me rassure et que je tolère en plus chez moi les menstruations son relativement courte dc çà va !!!

    1. Bonjour Jennifer.
      Vu la taille du flacon, tu ne seras pas déçue par le rapport qualité-prix.
      Pour le reste, tu n’as pas de chance. Mais bon, il y a pire dans la vie! 🙂
      Bonne journée!

  5. (Je ne pensais pas dire ça un jour, mais allons y après tout on est entre nous…) du haut de mes 17 ans j’ai eu quelques soucis d’allergies moi aussi. J’ai depuis trouvé « LA » marque qui passe très bien (Nana, étrangement elle coûte 2x plus chères que les autres, mais passons…) et j’essayerai prochainement les protections en tissus et coton cousues-main par une créatrice indépendante. J’en reparlerai sur mon blog je pense, si j’ose ?…
    Quoiqu’il en soit je me penchêrai sur ce gel nettoyant, je ne jure que par celui de la marque « Intima » mais je passerai bien à autre chose du coup.

    1. Bonjour.
      C’est vrai que ce n’est pas facile d’en parler, mais je pense que c’est important que toutes les femmes soient sensibilisées à ce sujet.
      Et j’espère ne pas avoir choqué!
      Pour ce qui concerne les produits Nana, ce ne sont pas ceux que j’utilise mais je me dis que le prix doit jouer sur la qualité du coton!
      Bonne journée!

  6. coucou

    voilà un sujet qui mérite un article alors que toutes les femmes sont concernées….les tampons sont une source de problémes pour certaines,des ingrédients qui sont loin d’être safe d’autant que dans ce cas cela touche au plus profond de soi, de son intimité, ce n est peut-être pas la bonne phrase!!
    pour maa part j’ai arrêt » les tampons depuis un moment et surtout étant allergique à certaines choses dont le fameux choc anaphylactique …..mais lorsque tu vas à la plage, ou que tu portes un pantalon sympa tu as envie que cela ne se voit pas comme avec une serviette hygiénique….
    les tampons saforelle me faisaient de l oeil dernièrement mais faute d’échantillon, je n ‘ai pas sauté le pas, trop peur de malaise ou autres……
    ton gel intime m’a l’air très bien, de par sa composition, mais je n’ai jamais trouvé dans le naturel et le bio, le gel intime avec une odeur agréable ,et ça c’est aussi important pour moi, la flore vaginale étant un terrain propice aux changements hormonaux qui peuvent aussi avec une intéraction avec les odeurs …..mais la fleur d’oranger apporte une douceur légérement fleurie qui me plairait…je vais regarder si yves ponroy ne vend pas avec un modéle intermédiaire ou demander un sample à la marque….j’achète aussi bien en pharmacie qu’en grandes surfaces, sans irritation….
    quant aux cup, j’avoue qu’en france dans les toilettes publiques , primo, tu ne trouves pas de savon, donc difficile , secondo il faut aussi un sacré coup de main, autrement c’est gore d’office! tertio mon corps a aussi du mal à supporter des trucs genre latex..ça me gratouille, ça me chatouillle!!!!!
    en parlant de protections , j’ai aussi essayé les serviettes et protége slip en coton bio, et rien à faire, ça se déchire, c’est pas top…..
    ps:le broc et son socle pour illustrer l’article sont beaux, j’adore ce genre de déco que je posséde aussi!
    toujours le pb en haut du commentaire qui cache la visibilité d’écriture

    1. Bonjour Lise.
      Malheureusement je ne sais pas résoudre le problème du commentaire! J’ai demandé de l’aide mais ma cousine doit être occupée en ce moment!
      Pour en revenir à mon sujet du jour, je crois que tous les gynécologues devraient pratiquer ce genre d’information. Au final, tous ceux que j’ai rencontrés n’ont jamais parle de cela. Et pourtant, c’est à mon sens hyper important, quand tu vois que les muqueuses vaginales n’offrent aucune protection et se prennent en pleine face les substances contre lesquelles elles sont en contact!
      Dommage pour moi qui n’ai pas eu l’oreille assez attentive aux informations!
      Bises.

    1. Sujet délicat pour zone délicate. Mais je crois qu’il serait nécessaire qu’il soit plus évoqué : on ne mesure pas son importance…
      Bon week-end!

    1. Bonjour Jeanne.
      Je crois que nous devrions toutes adopter un gel de toilette intime. Mais comme tu l’auras compris, je n’en ai découvert les bienfaits qu’après 43 ans (!) de n’importe quoi.
      Bref, je me suis mal informée…
      Bonne journée!

Et si vous me laissiez un petit mot doux?