J’ai recommencé à courir (semaine 2)!

Bilan de ma semaine de reprise : 5 séances de 20 minutes, 20 km, peu de courbatures. Il faut dire que je cours peu et que je m’astreins à bien faire des étirements après chaque footing.

Capture d’écran 2015-04-27 à 08.11.15

PREMIÈRES SENSATIONS

Ce qui est étonnant après cette toute petite reprise, c’est que les sensations sont déjà là.

Bien sur, je n’en suis pas à envisager un marathon, mais je ressens un bien-être immense après avoir couru. Comme un regain de vitalité. Heureusement d’ailleurs, parce que je cours sur ma pause déjeuner et qu’il n’est pas question de somnoler ensuite!

La deuxième sensation, c’est étonnamment l’envie de recommencer très vite. Je pense environ 50 fois par jour à la prochaine séance, le fait que plus je vais courir, plus je vais être endurante, etc.

J’ai l’impression d’avoir remplacé mon tabagisme par une nouvelle addiction, mais celle-là est beaucoup plus acceptable, n’est-ce pas?

Capture d’écran 2015-04-23 à 21.35.51

PREMIERS EFFETS

Bien sur, côté physique, rien à signaler : il est trop tôt pour mesurer un quelconque effet avec si peu de séances. D’autant plus qu’avec le temps estival, les mars glacés ont fait leur apparition dans mon congélateur…

Mais, je me dis que mes quelques courbatures sont le signe que mes muscles se remettent en marche, certainement pour me consoler de ne pas oser monter sur la balance.

De toutes façons, le muscle n’est-il pas plus lourd que le gras?

🙂

MOTIVATION

Grâce à l’une d’entre vous, j’ai découvert une application qui m’aide à me motiver : il s’agit de l’application proposée par Nike pour enregistrer chaque footing.

unnamed-874x492

Enregistrée dans mon Iphone, Nike + me permet de suivre mon parcours grâce à la localisation GPS, d’enregistrer la performance, de savoir combien de calories j’ai dépensées, et tout un tas de choses que je ne connais pas encore…

Comme je me suis identifiée par Facebook, j’ai même retrouvé 2 de mes contacts! Mais je me fais toute petite, histoire que la comparaison ne soit pas (encore) possible…

Rendez-vous la semaine prochaine : je vous raconterai si les vacances en Slovénie ont eu raison de ma motivation ou bien au contraire si, troussée par un ours, j’ai battu tous les records de Carl Lewis.

%d blogueurs aiment cette page :