J’ai testé le vernis semi-permanent.

Profitant des soldes d’hiver, j’ai acheté une lampe à UV pour tenter le vernis semi-permanent. Elle est encore vendue ICI à un prix attractif. Je n’ai pas eu d’autres critères de choix que le prix et le réseau de distribution, et je ne peux garantir que c’est une bonne lampe à UV : c’est mon premier achat de la sorte.

324496698_0_PR_1_7900213_324496698-72b6728e-e491-42a2-89f0-0dd31bf8e145_1200

J’ai attendu quelques temps avant d’investir dans un kit complet de produits de manucure semi-permanente sur beauteprivee.fr. Il faut en effet tout un tas de produits pour arriver, comme en institut, à un résultat qui tient les 3 semaines escomptées : une base, un vernis de couleur, un top coat, un nettoyant pour ongles et un dissolvant spécial vernis semi-permanent.

Voilà mon trésor (acheté 45 € : les formats sont mini) !

IMG_0576

Phase 1 : sur ongles propres, je passe avec un coton du produit nettoyant/dégraissant (produit en bleu sur la photo ci-dessus). Je lime légèrement le dessus de chaque ongle pour créer une accroche à la première couche. Je pose le top coat en fine couche et je fais cuire sous la lampe à UV 120 secondes.

IMG_0704

Phase 2 : la première couche de vernis de couleur doit être posée finement et cuite 120 secondes elle-aussi.

IMG_0705

Phase 3 : la seconde couche est posée de la même manière. La manière précise que si aucun top coat n’est appliqué, il faut dans ce cas faire sécher 2 fois 120 secondes.

IMG_0706

Phase 4 : le top coat est appliqué et séché 2 fois 120 minutes. Je ne fais pas l’impasse sur cette étape en espérant que le résultat durera plus longtemps.

IMG_0708

Mon bilan

Soyons honnête : je veux rentabiliser mon investissement. Tout le matériel m’a coûté 80 euros, et il va me falloir seulement 4 séances pour le rentabiliser puisqu’une séance en institut coûte ici 20 euros.

Côté application, c’est facile. Franchement, ce n’est pas long, le produit qui déborde est facile à enlever. Le résultat est joli : je ne parle pas de la couleur qui reste une affaire de goût mais de l’opacité et du rendu.

Côté tenue, je suis ravie : sur les pieds, cela tient facilement les 3 semaines annoncées. C’est quand on est lassée de la couleur que l’on doit changer. La dépose est un peu plus longue. Le produit ad hoc doit être posé en masque sur chaque ongle pour tout enlever.

Mon verdict? Adopté. Prochaine étape : les mains!



%d blogueurs aiment cette page :