♡ La folie Konjac à prévoir pour l’après-fête!

Mis à part une sonorité qui rappellera aux plus anciennes un chauve télévisuel, le konjac était inconnu du grand public jusqu’à une petite année. Alors, comment pourrait-il révolutionner le domaine de la beauté?

♡ Déjà, qu’est-ce que c’est?

Je vais vous éviter le cours de biologie et rester concise : c’est un gros tubercule origine de l’Asie du Sud-Est qui produit une fleur magnifique.

Fleur_konjac

Vu la taille de la fleur, pas question d’en faire des bouquets de mariée ; d’autant que ce qui nous intéresse c’est le tubercule, le truc le moins glamour de la plante…

tubercule-konjac

A l’intérieur de cette chose, il y a en réalité une substance blanche qui est réduite en farine pour être retravaillée dans l’agro-alimentaire ou dans l’industrie de la beauté.

♡  Dans ma salle de bain …

Mélangée à de l’eau, la farine donne une pâte qui est moulée; ce procédé est principalement réalisé à la main. Des extraits de plantes ou d’argile peuvent être rajoutés pour donner à l’éponge ainsi obtenue des propriétés de traitement de la peau.

À la fin, une petite éponge bombée de 5 à 6 cm de diamètre de diamètre avec un cordon pour la suspendre entre chaque utilisation.

Eponge-konjac-kiko

J’ai acheté la mienne chez Kiko pour 5.90 euros. Mais pourquoi? Parce que cette petite éponge a naturellement des propriétés lavantes, hydratantes et exfoliantes.

Sur l’exfoliation, je reste sceptique : elle est très douce, et je ne vois aucun effet de côté-là. En revanche, cette éponge me sert tous les soirs pour le démaquillage. Certes, je procède à une première phase avec de l’eau micellaire, mais je termine toujours par l’étape Konjac.

A noter qu’entre deux utilisations, elle a tendance à sécher, et donc à devenir rêche, mais un peu d’eau et c’est reparti!

Le résultat? Un démaquillage complet, doux et une peau non agressée.

 Mais aussi dans ma cuisine…

Rassurez-vous, pas question ici de manger l’éponge présentée ci-dessus. Pour le consommer, le konjac est présenté soit en gélules à avaler avant le repas avec un grand verre d’eau, soit en forme de pâtes ou de riz.

A plus de 3 euros le paquet le moins cher sur internet, j’ai vite compris que les Gaylord Hauser vendus à 2.25 euros dans mon hyper feraient l’affaire pour relancer mon régime après-arrêt du tabac.

riz_konjac-gaylord-hauser

Présenté sous forme de riz, de tagliatelles ou de shiratiki, le paquet correspond à une portion. Ne nous voilons pas la face, s’il n’est pas cuisiné c’est franchement repoussant : pas de goût, pâteux, le konjac est au naturel un tue-le-repas. Mais cuisiné (avec de la sauce bolognaise ou des légumes par exemple), il devient mangeable.

Et est-ce que ça marche? Ma fois, oui : j’ai réussi à recommencer à perdre du poids alors que j’étais sur un pallier depuis 2 semaines environ. En effet, le konjac, c’est 3 calories au 100 grammes sans sensation de faim. Il contient du glucomannane, fibre qui multiplie son volume au contact de l’eau, d’où l’indication de boire beaucoup en mangeant le konjac.

Ce tubercule aurait aussi des vertus médicinales sur lesquelles je ne vais pas m’étendre : je ne suis pas médecin, et je n’ai pas spécialement besoin d’aide de ce côté-là, à part pour contrôler mon poids.

Verdict? Je n’hésiterai pas à recommencer un régime konjac quand j’en aurai besoin.

  Rendez-vous sur Hellocoton !

0 thoughts on “♡ La folie Konjac à prévoir pour l’après-fête!

  1. Bonsoir Jenn! Il faut essayer le konjac au moins une fois ; l’expérience est pour le moins … surprenante! 😉
    Bonne soirée!

  2. Bonjour Esthelle,

    Je ne connaissais pas du tout le konjac et je pense qu’après les fêtes çà ne pourra pas me faire de mal! J’essaierais dès que possible!

    1. Bonsoir.
      Tu as raison, je pense que cela est de toutes façons une bonne détox…
      Bonne soirée.

Et si vous me laissiez un petit mot doux?