4 mois de no buy : le bilan!

Je suis sortie de 4 mois de no buy le 31 décembre 2015 : 4 mois sans achat de produit de beauté (mis à part ceux que je n’ai pas en stock). L’objectif que je m’étais fixée était l’acquisition d’un ou deux meubles de salle de bains adaptés à la quantité de produit que j’utilise.

Je me suis accordée une petite dérogation à cette règle de départ : tous les mois, j’ai soumis à votre vote un produit nommé « achat du mois ».

Voilà pour les règles de base. Voyons maintenant ce qui s’est passé en réalité…

Produist finis visage

Les deux premiers mois

Comme à chaque défi que je me suis lancée, le plus facile est le début. Motivée, voire même sur-motivée, je n’ai pas dérogé à la règle fixée. Je n’ai pas eu besoin de racheter un gel douche ou un déodorant tellement mon armoire en regorgeait…

Il faut dire qu’en plus, j’avais anticipé les mois de disettes avec un petit abonnement pris en août à Birchbox, me permettant de la nouveauté.

Oui, je sais : c’est un peu de la triche, mais quelle blogueuse n’a pas son abonnement une box beauté?

Produits cheveux finis

J’ai aussi eu la chance de remporter une quinzaine de produit lors du concours « vide-vanity » de Forty Beauty ou encore de recevoir de mes partenaires des nouveautés à tester : Baltic Nature et Line 5 m’ont plus que gâtée…

La fin et ses écarts

Malheureusement ma belle motivation n’a pas su résister à toutes les tentations… Même si j’ai peu dépensé grâce à des bons d’achats ou des bon plans sur Ebay, les fêtes de fin d’année et le blog ont été autant de « bonnes raisons » à des dérapages.

Pas facile de résister à toutes les tentations qui défilent sur les blogs que je lis au quotidien.

Capture d’écran 2016-01-11 à 10.50.44

Parce qu’effectivement je m’aperçois que plus je lis d’articles, plus je regarde de comptes Instagram, plus j’ai « besoin » de tel ou tel cosmétique.

En ai-je vraiment besoin? Pas du tout… Mon armoire regorge toujours autant de stock ; je pourrais organiser deux années de concours sans investir 1 euro!

Il y a bien quelques produits que je ne possède plus dans mon armoire magique. Mais il s’agit principalement de produits d’hygiène. Vous savez, ceux qu’on achète réellement par nécessité comme les cotons-tiges ou encore le dentifrice!

Capture d’écran 2016-01-11 à 10.52.30

Quel bilan?

Même si je n’ai pas complètement joué le jeu, je peux tout de même affirmer que j’ai économisé suffisamment pour acheter un abri de jardin et mes cadeaux de Noël, sans compter.

Pas de meuble de salle de bain en vue (mais les soldes d’hiver sont maintenant là). J’ai cependant pris conscience de ma difficulté à résister à la dépense : me rendre compte que je suis shopping addict est certainement le premier pas d’une prise de conscience plus globale.

Tout comme, j’ai réfléchi en conservant tous les produits que j’ai terminés durant ces 4 mois et qui illustrent mon billet : une soixantaine de cadavres (et j’en ai oubliés) vont rejoindre la poubelle… Là encore, je ne peux que m’interroger sur cette quantité incroyable de cosmétiques que j’utilise au quotidien.

Au final, cette période de no buy, même si elle n’a pas eu les effets escomptés, est un vrai déclic pour moi. Je ne dirais pas que cela a déjà modifié ma manière de consommer. Mais, en tous cas, elle a le mérite de me faire réfléchir. Et cela est de bon augure alors que mon déménagement vers une grande ville et ses centres commerciaux se profile…

  Rendez-vous sur Hellocoton !

20 thoughts on “4 mois de no buy : le bilan!

  1. Même si tu n’as pas été extrêmement stricte pendant ton no buy c’est quand un grand pas de se rendre au moins compte de ce que l’on consomme. Je te comprends tout à fait lorsque tu dis que c’est difficile de se retenir d’acheter quand on lit autant de blogs. Je suis moi-même une des victimes de ce phénomène. Bon j’arrive tout de même à freiner quelques envies donc ça peut aller. Mais j’avoue que plus ça va et plus j’ai envie de faire un no buy moi aussi. Je suis déjà contente de n’avoir rien pris pendant les soldes. Pas comme l’été dernier où j’étais rentrée avec pas mal de cosmétiques qui pour certains dorment encore aujourd’hui tranquillement dans leur emballages d’origine au fond d’un tiroir. L’autre jour je faisais un bilan de mes achats en 2015… et bien … j’ai littéralement craquer mon slip cette année. J’espère vraiment que je me calmerai en 2016 mais bon … je pars à Londres Lundi … et j’ai déjà une bonne petite liste de choses que j’aimerai rapporter ^^ Je crois que nous sommes des cas désespérés ^^ Bonne journée ma belle et merci d’avoir partager ton expérience No Buy avec nous. Bises

  2. Pas facile de résister a la tentation de l ‘achat, bravo en tout cas !
    Effectivement on se rend compte que certains produis restent dans nos placards mais finalement on a nos petits chouchous , nos routines …
    Ton article reflète un peu chacune de nous je crois!
    Bonne continuation
    Bises

  3. J’adore ton bilan ! Et c’est un bon début de se rendre compte de certaines choses sur sa consommation .
    Je suis dans le même cas que toi: des placards qui debordent je n’ai besoin de rien mais la nouveauté attire et puis le  » ah mais j’en ferais un article » est une excuse imparable pour un achat !
    la tentation est partout sur les RS !
    Je me lance dans un no-buy.. On vera ce que cela donne. Les 15 premiers jrs sont (presque) passés et je tiens le bon bout !
    Bonne journée

  4. Coucou toi!
    Effectivement, on a « toujours besoin » de quelque chose, sans en avoir vraiment « besoin ». Nous sommes de vraies
    shopping addict et c’est un fait. Je comprends tout à fait ton ressenti notamment sur la quantité de produits consommés.
    Ce n’est pas toujours évident de se remettre en question.
    Super article en tous cas.

    Bisoussssssssssssss

  5. Je pense que c’est le problème quand on est bloggeuse beauté, on a envie de tout essayer … Et du coup on dépense beaucoup. Il y a un an quand j’ai ouvert mon blog j’ai dépensé des sommes folles dans des produits de beauté .Dès que je voyais une nouveauté je la voulais .
    Je me suis vite calmée car déjà mes placards étaient remplis à ras bord et je n’utilisais même pas la moitié et surtout je n’avais plus d’argent pour m’offrir pleins de choses .
    Donc maintenant je vide mon stock et je n’achète que ce que j’ai besoin!
    Bises

  6. Coucou !
    Ton bilan de no buy est intéressant… Je ne pense pas que je consomme autant de produits de beauté que toi chaque moi mais en revanche, comme toi, j’ai des stocks pour 3 générations et parfois je me dis que c’est un peu du grand n’importe quoi. Je n’ai pas Insta mais je consulte régulièrement les blogs beauté qui me « créent » des besoins sans aucun doute. Parfois je gère mes besoins qui sont davantage des envies, parfois je n’y arrive pas…

    Tu as bien fait de faire ce challenge même s’il y a eu quelques dérogations et le bilan que tu en tires est intéressant.

    Bisous

  7. Yes ! Retour du commentaire !
    Moi, je trouve que tu as été plutôt réglo 😉
    Pour ma part, j’essaye d’être toujours plus ou moins en no buy parce que sinon, j’ai l’impression d’être envahie !
    Bon week-end !

    1. Bonjour Adeline.
      Et bien ça y est, j’ai l’impression moi-aussi d’être envahie…
      🙂
      Bonne journée!

  8. Waou!! 4 mois! Même avec deux abonnements à des box beauté, je ne pense pas que je pourrais tenir. Comme toi, je me créée des besoins en surfant sur les blogs…si en plus il y a un code promo ou des réducs ma motivation s’effondre complètement 😳😳

    1. Bonjour.
      Je connais bien ton problème pour y être confrontée actuellement. En période de soldes, je me crée tout un tas de besoin et je n’ai plus de place ni dans ma salle de bain ni dans mon armoire à stock…
      Si tu trouves une solution…
      🙂
      Bon week-end!

  9. ça va tu as quand même bien gérer je trouve 🙂 c’est vrai qu’au début on est toujours sur motivé haha je comprends avec les toutes les tentations sur les réseaux, les nouvelles palettes dure dure de résister !! moi aussi j’en ai spécialement besoin mais j’en ai envie 😀 gros bisous <3

    1. Bonjour Alexia.
      Depuis le mois de janvier, je me suis rattrapée! C’est affreux de ne pas savoir céder à la tentation…
      Bonne journée!

  10. Coucou

    Même si tu penses que cela n’est pas parfait, franchement bravo!
    Je pense que malgré tout c’est une réussite car en dehors d’avoir fait des économies bien appréciables, cela t’a permis de réfléchir et de te rendre compte. Et c’est déjà un chouette 1er pas!
    Perso, depuis quelques mois je tente un no buy « partiel » en ne cédant à la tentation que si vraiment vraiment je ne pense plus qu’à ça et j’avoue cela fonctionne pas mal… mais on va dire que Noel et les cadeaux qui en ont découlé ont pas mal aidé 😉
    Bon courage pour la suite et si tu as besoin de soutien, n’hésite pas (et n’oublie pas qu’on doit se prévoir une journée balade donc une journée no-no-buy :p)
    Bisous

    1. Bonjour Do!
      Je n’ai pas oublié notre journée No-No-Buy!
      🙂
      Je compte dessus pour encore plus me fâcher avec mon banquier qui se demande ce que je fais depuis le 1er janvier…
      J’ai dévalisé les parfumeries de gap!
      Bonne soirée!

    1. Bonsoir Céline.
      Je n’ai pas su résister… Mais bon, l’objectif est atteint!
      Ou presque 🙂

Et si vous me laissiez un petit mot doux?