Culture et humeurs
Ce que nos articles révèlent de nous… Ou pas!

Ce que nos articles révèlent de nous… Ou pas!

Écrire sur la beauté permet-il de se dévoiler plus qu’on ne l’imagine ? C’est à cette question que je voudrais répondre en me prêtant au jeu du portrait chinois proposé par ma Blog Angel Adeline du blog Forty Beauty.
J’ai répondu à 4 questions en me mettant à sa place ; je lui ai envoyé les 4 questions, et elle a répondu à l’aveugle.

A votre avis, ses articles en ont-ils plus raconté que ce qu’elle pense? Ai-je appris à la connaître en lisant tous ses billets? Voyons ce que ces réponses croisées ont de commun … Ou pas!

Si j’étais un animal

La réponse que j’imagine pour Adeline

Si Adeline était un animal, ce serait un chat persan. Majestueux, se déplaçant avec beaucoup d’élégance, le chat persan est à la fois un animal calme mais doté de caractère.
Son pelage est doux, et il ne mange que du Sheba. Certes, Adeline ne mange pas de Sheba, mais je crois qu’elle est branchée nourriture alors que la Nature lui a injustement donné le pouvoir de diviser les calories par 4…
Je l’imagine donc ronronnant devant son plat préféré ou dansant tel un petit rat. Flûte, le rat est mangé par le chat !
Alors, je l’imagine dansant tel un chat !

chat-persan-bébé

Sa réponse

J’aurais aimé dire « un dauphin », pour le fun, mais il n’y aurait pas vraiment de point commun avec moi. Si je répondais à ce questionnaire au saut de mon lit, j’aurais dit « un paresseux » car mes mouvements du matin en ont la vivacité… Mais je pense que l’animal auquel je ressemblerais le plus serait tout bonnement un chat, pour l’imprévisibilité et la versatilité de ses réactions : je peux être câline ou sur la défensive, joueuse ou grave, et passer de l’un à l’autre en un clin d’œil. En revanche, je ne rapporte pas d’animal mort en signe d’affection (les propriétaires de chats comprendront).

Si j’étais un produit de maquillage

La réponse que j’imagine pour Adeline

Si Adeline était un produit de maquillage, ce serait un enlumineur… Je suis persuadée qu’elle rend heureux sa famille et ses amis en les entourant de sa bienveillance. Elle doit avoir pour chacun un mot doux et apaisant qui permet de sublimer le quotidien, à petites touches.
A la fac, son surnom doit être le « rayon de soleil » pour des étudiants qui doivent affronter les amphi trop petits, les enseignants trop vieux et les soirées trop arrosées !

lily-lolo-enlumineur-de-teint

Sa réponse

Forcément, du mascara. Je pense que mes yeux sont ma signature ; c’est généralement ce qu’on retient de moi. Donc il faut quelque chose qui mette l’accent sur eux : et ça, il n’y a qu’un bon mascara volumateur pour le faire.

Là aussi, j’aimerais bien répondre « des faux cils », mais vu ma dextérité pour les poser, c’est mort, mort, mort et archi-mort.

Si j’étais un pays

La réponse que j’imagine pour Adeline

Si Adeline était un pays, elle serait le Japon, emprunt de traditions et d’ultra-modernité. Je l’imagine working girl au 46ème étage d’un immeuble de Tokyo et Geisha le soir, maquillée et habillée avec soin et méticulosité.
Virevoltant dans les séances de ju-jutsu ou chantant comme BoA, Adeline est faite pour vivre là-bas !

geisha

Sa réponse

Je serais l’Irlande ; j’aime tout de ce pays (sauf la pluie, ok) : le sens de l’ordre, du flegme, mais avec toujours ce qu’il faut de second degré pour ne pas se prendre trop au sérieux et ne pas être ennuyeux. Cette manière d’aimer les traditions de manière indéfectible, et de les allier à la modernité.

Et puis cet attachement au merveilleux, au mystère, un rapport au monde qui n’a rien perdu de sa magie, comme une éternelle enfance. Ne pas voir seulement les choses, mais percevoir mille strates de significations derrière chacune d’entre elles.

Si j’étais une marque de cosmétiques

La réponse que j’imagine pour Adeline

Si Adeline était une marque de cosmétiques, elle serait Estée Lauder. Je crois qu’elle va répondre une marque asiatique mais je l’imagine très bien en Estée Lauder.
Cette marque américaine est à la fois une marque ancienne mais qui a su se renouveler au travers du temps. La preuve en est : sa dernière égérie, Kendall Jenner, qui pose dans la pub pour les Pure Color Envy de manière très sobre alors que les photographies qui apparaissent dévoilent son côté décalé-foufou-joyeux.
Et Adeline pourrait prendre la place de Kendall pour obtenir les mêmes photographies !

landscape_nrm_1433402101-gettyimages-475787204

Sa réponse

Lush, bien sûr ! Le côté tambouille plus (ou moins) naturelle, le fun, la sensualité : j’adore cette marque pour cela. Quand j’y rentre, je retrouve un peu ce que je ressentais, petite, en entrant dans un magasin de jouets. Lush, c’est le Jouéclub des grandes filles ! Et moi, je suis une grande petite fille…

Mon portrait chinois

N’hésitez pas à aller jeter un oeil à son article ; vous trouverez en miroir ce que mes articles révèlent de moi… Ou pas!

Tags :

20 thoughts on “Ce que nos articles révèlent de nous… Ou pas!

Et si vous me laissiez un petit mot doux?

%d blogueurs aiment cette page :