Des produits plus responsables

♡ Les vacances de M. Silicone

Depuis toute petite, je suis sensibilisée au recyclage ; j’ai toujours vu mes parents trier leurs déchets. Bien sur, au début du concept (dans les années …), l’exercice était plus complexe. Pas de ramassage au pied de la maison, pas de règles définies, pas de poubelles spécifiques à tous les coins de rue.

Malgré ce bon départ sur le chemin de la préservation de l’environnement, il y a bien un sujet où ma conscience verte a fait un black out : les cosmétiques.

Jusqu’à l’année dernière, je ne me suis pas réellement questionnée sur les compositions des tonnes de produits que j’utilise au quotidien. Oui, des tonnes : je surprends toujours mes interlocuteurs quand j’annonce la litanie de ma routine beauté.

Nettoyant, lotion tonique, démaquillant, sérum pour les yeux, le visage, la zone T, crème hydratante différente pour chaque zone, huile de ricin sur les cils, les sourcils, crème pour le cou, je crois que pas un type de produit n’a échappé à ma routine. Enfin, je crois.

Comment j’en suis arrivée à cela?

A l’origine, je traînais mes guêtres sur Youtube pour la musique et pour la cuisine : mes deux grandes passions. Clips, recettes, astuces, et puis de fil en aiguille, ou plutôt de suggestion de lien en suggestion de lien, j’ai découvert les Youtubeuses Beauté. Là, un nouveau champ des possibles s’est déroulé sous mes yeux. Je me maquille depuis mon adolescence et je prends soin de mon corps depuis que je suis adulte. Alors, découvrir en vidéo que d’autres techniques, d’autres produits a été un véritable déclic.

Il m’a fallu un nouveau fond de teint, une poudre ultra-HD, un sérum à l’acide hyaluronique. Petit à petit, ma salle de bains s’est remplie, puis mon bureau devenu coiffeuse et enfin ma penderie! 

♡ L’apothéose

Là où j’ai les choses se sont accélérées, c’est au moment où j’ai commencé à bloguer. Chaque article, chaque sortie d’un produit sont devenus une « bonne » raison pour acheter un nouveau blush/sérum/mascara. 

Surtout qu’en matière de cosmétiques, c’est comme dans l’informatique : sitôt acheté, sitôt dépassé. 

Les industriels ont en effet la faculté d’inventer chaque jour un nouveau concept, permettant de proposer un 325ème shampoing nourrissant ou un 12ème vernis à ongles qui résiste même aux coups de râpe à fromage.

Alors, comment résister à ce fond de teint grâce auquel je rajeunis de 20 ans sans effet masque? Ou à cette crème pour les mains qui promet des griffes de tigre en mois de 6 heures?

Cosmétiques maison naturels♡ Le temps de la déconvenue

A force de bloguer et donc d’essayer, les flops se sont aussi enchaînés, et mon envie de comprendre a pris le pas sur l’envie d’acheter.

Pourquoi ce shampoing 0% parabène ne rend pas mes cheveux plus souples? Pourquoi cette poudre achetée 50 euros a une odeur de camélia?

Pourquoi ma crème pour le corps a une odeur furieusement chimique alors que le packaging arbore fièrement des fleurs?

Mme Greenwashing a pris corps, et avec elle les séances de décorticages des compositions : j’ai ainsi découvert les silicones, les PEG, les parabènes, les colorants décolorants et autres substances décriées que tout le monde connaît mais que personne n’arrive à évaluer définitivement comme nocives … ou pas!

♡ Les grandes décisions

Sans devenir paranoïaque, je n’ai pas réellement envie d’être le cobaye de l’industrie des cosmétiques… Surtout que je me suis rendue compte que le prix des produits « grande consommation » ne sont pas si intéressants à la fin.

Parce que oui, quand j’utilise du naturel, j’ai remarqué que j’ai besoin d’une plus petite quantité de crème/shampoing/gel… Je pense que c’est lié au fait que les produits sont plus concentrés, moins dilués. Du coup, même si je les paie plus chers, mes produits naturels durent plus longtemps.

Alors, j’ai commencé doucement mais sûrement à remplacer mes routines habituelles. Tout d’abord pour les cheveux, grâce aux produits de Fabrice Mongilardi. Puis, pour le soir avec la routine de Jacynthe René dont je vous parlerai prochainement. Enfin pour le corps, avec la gamme complète Green Apothika achetée en Slovénie mais disponible sur Amazon.

Prochaine étape? Ce sera la routine jour pour le visage avec la gamme Sea de Dzintars au collagène marin. Mais aussi peut-être des tentatives de production maison…

Cependant, même si j’ai déjà programmé un changement radical dans mes produits de soins, il y a bien un dernier rempart que je ne suis pas prête à franchir : c’est pour le maquillage.

Pas question de revendre mes palettes Too Faced, mes gloss Guerlain ou mon fond de teint Giorgio Armani. Pour cela, le green attendra!

Et vous, avez-vous envie de modifier votre routine pour du plus naturel? Quels sont les produits que vous me conseillez pour réussir à ne mettre que du green dans ma salle de bains?

  Rendez-vous sur Hellocoton !

24 Comments

  1. Décidément, nous sommes raccord là-dessus : je constate comme toi que le naturel a vraiment du plus à nous offrir, mais je freine encore sur le maquillage, que je ne trouve pas aussi réussi qu’en gammes traditionnelles.
    Et le pire de tout, que ce soit dans les crèmes ou les capillaires, c’est ce f… silicone qui bouche, peluche et ne sert à rien qu’à faire illusion trente secondes : bon voyage, M. Silicone !
    Bon week-end à toi,

    1. Bonjour.
      Je pense que les marques vont développer de plus en plus des make up naturels performants. Ce n’est qu’une question de temps… D’ici là, à nous les Too Faced et les Urban Decay…$Bonne journée!

  2. Je suis tout à fait d’accord avec toi et plus aucun produit non naturel n’entre dans ma salle de bains depuis 6 mois au moins, pour autant je n’ai pas encore écoulé tous mes stocks de vieux produits et ça ne serait pas respectueux de l’environnement de les jeter sans les utiliser alors bon je les finis ^^
    pour le maquillage on manque encore de vraies bonnes alternatives, mais il faut encourager les petites marques qui s’y mettent, ça poussera les grandes (qu’on adore, c’est vrai) à évoluer!

    1. Bonjour.
      Idem ici : je vais tout finir et remplacer au fur et à mesure par du 100% naturel.
      On verra bien combien de temps cela prendra avec tout mon stock mais j’ai une petite soeur qui sera certainement ravie par mes cadeaux!
      Bonne journée!

    1. Bonjour Cécile.
      Pas facile de résister quand on est addict aux cosmétiques.
      Mais j’avoue avoir fait une overdose!
      C’est ce qui m’a aidée et décidée!
      Bonne journée.

  3. Je suis en train de passer doucement au naturel, déjà pour mon alimentation puis pour ma routine soin du visage.Je me suis rendue compte dernièrement que le savon d’alep (bio !) faisait des miracles sur ma peau capricieuse : boutons moins enflés et cicatrisant plus vite, pores resserrés, peau plus douce, teint plus lumineux… Du coup, je remplace progressivement dès que je termine un produit, surtout ceux en contact avec ma peau. Ma BB crème arrive à sa fin, et je cherche de quoi la remplacer…

    1. Bonjour Margaux.
      Je suis dans la même démarche que toi, sauf pour l’alimentation. Mais j’y viens aussi doucement. Mon problème est que pour ce qui concerne l’alimentaire, c’est plus long d’acheter dans divers commerces plutôt que toute hypermarché. Mais j’y viendrai, je pense!
      Pour ta BB crème, j’ai lu beaucoup de revues positives sur la So’Bio Etic mais je n’ai pas regardé à la loupe la composition…
      Bon dimanche!

  4. ahhhh je te rejoins complètement! Et si on ajoute un abonnement à une box beauté on ajoute à tous tes arguments le « trop », le superflu, avoir toujours plus pour au final des résultats identiques ou moindres. Pour ma part ce sont des irritations du cuir chevelus avec des shampoings aux sulfates qui ont étés les signaux d’alerte. Et puis de voir mon acné adulte diminuer un peu en passant aux produits faits maison donc avec une compo que je choisis…

    Bref tu connais déjà mon amour pour les produits faits maison donc ce serient eux que je te conseillerais en premier ihih! Après j’aimais beaucoup le shampoing nourrissant Rainforest de The Boy Shop mais je ne me suis pas penchée sur la compo depuis que je suis devenu un peu maniaque là dessus =p donc peut être qu’il n’est pas si clean que ça.

    1. Bonjour.
      Je vais effectivement me lancer aussi dans les produits fait-maison ; j’ai déjà plein d’idées sur le sujet.
      Pour ma part, sans être une obsédée de la composition, il y a bien longtemps que je n’achète plus Yves Rocher-L’Occitane-Body Shop qui sont des marques tout sauf naturelles, et je déteste être prise pour un pigeon du Greenwashing…
      Je me suis aussi rendue compte que même si ces marques ont des super promo « 1 acheté-45 offerts », les produits naturels durent beaucoup plus longtemps au final. En effet, ceux que j’ai sont tellement concentrés qu’il en faut 4 fois moins.
      Bonne journée!

    1. Pas facile effectivement, ils sont partout.
      Mais il y a quelques marques maintenant qui te permettent de t’en défaire…
      Bon dimanche!

    1. Bonjour.
      J’étais exactement comme toi jusqu’à ce que je blogue. C’est en bloquant qu’on devient blogueuse lais aussi plus sensible à ce type de considération, j’ai l’impression…
      Bonne journée!

  5. Je commence également à intégrer de plus en plus de produits naturels et/ou bio dans ma routine de soin, je ne suis pas encore prête à laisser le maquillage non naturel de côté. Mais pour tout ce touche directement à ma peau j’essaye de faire de plus en plus attention 🙂 D’ailleurs je vois quelques changements encourageants ! Bisous

    1. Bonjour.
      Je vois que nous sommes de plus en plus dans cette démarche ; comme dirait Colombo, il n’y a pas de hasard…
      Bonne journée!

  6. Plus ça va et plus je me rends compte que je vire aussi au green. Je suis encore loin du 100%, mais je trouve que cette année les marques bios sont vraiment mises en avant et j’en découvre de plus en plus. Comme toi, je faisais attention au silicone, aux parabens , aux huiles minérales. Depuis quelques semaines j’ai commencé à changer mes produits pour le corps et pour les cheveux. Je pense que plus ça va et plus les soins pour le visage finiront par être bios aussi chez moi. Par contre niveau makeup, j’ai encore du mal. J’essaie de virer au cruelty free mais pour l’instant je n’ai pas envie de jeter tout ce que j’ai à la maison. On verra bien. Bises

    1. Bonsoir Atchia. Je vois que nous en sommes au même stade. Je trouve étonnant ce mouvement assez global de passage au green chez les blogueuses… Pour le cruelty free, certaines grandes marques le sont (Too Faced par exemple). Alors il y a de quoi se régaler encore.
      Bonne soirée!

  7. je suis aussi passée aux produits naturels (et qui respectent les animaux). Au début pas évident de trouver puis finalement on a de la chance les marques commencent aussi à proposer des gammes plus « nature » et j’ai eu de gros coups de coeur et continue d’en découvrir au fil des mois. Bonne soirée Bises 🙂

    1. Bonsoir Céline. Je pense qu’il y a effectivement maintenant assez de produit pour ne plus rien acheter d’autre. Mais je ne suis pas prête à lâcher mon make up (qui est cruelty free par contre). Bonne soirée!

  8. Coucou

    Je commence doucement à y penser à force de vous voir en parler, ça commence à m’intriguer!
    Par contre, au niveau shampoing, j’en ai essayé (plus parce que j’ai le cuir chevelu de plus en plus sensible) et je n’ai eu jusqu’ici que des déceptions, surtout que je recherche un effet non volumateur donc …
    Comme tu le dis pour le make up c’est dur dur même si je pense aussi que les marques vont y venir (déjà le CF ce serait bien!)
    Bisous

    1. Bonsoir Do.
      En fait avec les shampoings sans silicone, il faut être patiente. Parce qu’il n’y a pas d’effet immédiat. C’est sur la durée que tu peux voir les effets.
      Moi j’utilise la routine #fabricemongilardi. C’est après plusieurs shampoings que j’au vu les effets, et c’est cumulatif.
      Plus le temps passe, plus je vois des effets, plus je suis contente.
      Bonne soirée!

  9. J’ai de plus en plus envie de me mettre à des soins, maquillage un peu plus naturels, dure de fermer les yeux avec tout ce qu’on voit en ce moment !
    Je ne suis pas une adepte du bio mais il y a de plus en plus de marques très sympa et de bonne qualité comme Boho Cosmetics par exemple ! gros bisous

    1. Bonsoir.
      Alors pour moi, ce sera pour les soins et c’est tout.
      Enfin, il paraît qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis… Alors qui sait!
      Bonne soirée.

Et si vous me laissiez un petit mot doux?