Des produits plus responsables
♡ Je redécouvre les savons faits à la maison.

♡ Je redécouvre les savons faits à la maison.

C’est en lisant le blog de Pichettes et Paillettes que j’ai eu envie de refaire des savons à la maison. Il y a plusieurs années, je vous avais présenté une recette que je trouvais fastidieuse. Cette fois, la jolie Caroline a présenté un pas à pas bien plus simple qui m’a donné envie de m’y remettre.

J’utilise des savons au quotidien, par conviction écologique. Mais je regrette souvent les emballages qui eux ne le sont pas du tout. Alors, les fabriquer soi-même règle pas mal de problème : pas d’emballage, le contrôle complet de la composition, des actifs choisis en fonction de la peau.

Voici comment j’ai fabriqué en quelques minutes trois savons pour mon fils et moi. Pour que l’affaire soit rentable, il faut impérativement que j’en fabrique en quantité plus importante. Je vous conseille donc de n’investir dans le matériel que lorsque vous aurez la certitude de le rentabiliser…

Le matériel

Pour réaliser mes savons, j’utilise la méthode proposée par Aroma-Zone. Elle est simple à réaliser et comporte peu d’ingrédients. Il est d’abord nécessaire de choisir une base, des actifs, des huiles essentielles ou une fragrance et éventuellement un colorant.

Côté matériel, je possède pour le nécessaire proposé par AZ. Mais tout est substituante. En effet, j’utilise le bol chauffant, mais un bain Marie classique conviendra tout aussi bien. Je possède également des moules pour mettre en forme mes savons. Vous pouvez les substituer par un moule en silicone acheté en hypermarché. Les cuillères pour mesurer ne seront pas utilises si vous possédez une balance de précision.

La méthode

Fabriquer son savon est très facile avec les bases de savon. Il suffit de les faire fondre doucement et d’intégrer ensuite, hors du feu les actifs, les huiles essentielles et le colorant.

Il est important de ne pas dénaturer les ingrédients autres que la base. Pour cela, ils doivent être ajoutés hors du bain Marie.

Après utilisation, le matériel se nettoie simplement à l’eau chaude, le savon produit servant de nettoyant. C’est une agréable facile et agréable. Cela donne déjà une bonne idée de la sensorialité de ce que l’on vient de créer avec ses petites mains.

Le savon pour les peaux acnéiques

Pour mon second fils qui souffre déjà d’acné sur le front, nous avons créé ensemble un savon purifiant mais non agressif. Nous avons donc sélectionné de la base de savon à l’aloé véra, de l’huile de Nigelle purifiante, de l’huile essentielle de naïouli également purifiante et du mica turquoise (car il souhaitait donner une couleur au savon).

50 grammes de base de savon blanche à l’aloé véra

3 ml d’huile de Nigelle

42 gouttes d’huile essentielle de naïouli

2,5 grammes de mica turquoise

Le savon pour les peaux matures

Pour ma peau mature, je n’ai pas sélectionné les mêmes ingrédients. Cette fois, j’ai misé sur des ingrédients hydratants avec des senteurs des tropiques complètement en phase avec la canicule actuelle.

L’huile de coco, connue pour ses propriétés émollientes, est le principal actif de ma recette. J’ai renforcé l’aspect nutritif par l’introduction de poudre de lait de coco et le côté exotique par la fragrance Moorea, en petite touche pour qu’elle ne soit pas trop entêtante.

50 grammes de base de savon sans palme

10 ml d’huile de coco

5 grammes de poudre de lait de coco

42 grammes de fragrance Moorea

Pour conclure

Une fois les ingrédients mélangés, la pâte obtenue est à couler immédiatement dans le moule. Mise au congélateur, elle prend rapidement, ce qui permet d’obtenir un savon en moins d’une heure. Je vous conseille de le laisser sécher quelques jours avant utilisation pour éviter qu’il ne se délite rapidement si la texture intérieur n’était pas complètement homogène.

Vous avez donc compris que tout est simple dans la fabrication d’un savon à partir d’une base déjà toute faite. C’est une activité qui plaira aux enfants si vous avez de quoi colorer votre pâte. Le résultat est toujours impeccable grâce aux moules, sauf si votre mica n’est pas suffisamment mélangé comme dans le savon pour les peaux acnéiques que je vous présente aujourd’hui.

Cela ne vous donne-t-il pas envie de vous lancer?

Avez-vous vos propres recettes?

Ou bien préférez-vous acheter vos savons?

Esthelle

 

Tags :

13 thoughts on “♡ Je redécouvre les savons faits à la maison.

Et si vous me laissiez un petit mot doux?

%d blogueurs aiment cette page :