Ma sublime Soft Glam par Anastasia Beverly Hills

A l’heure où la blogosphère s’extasie devant la dernière palette d’une Youtubeuse célèbre, je choisis de partager avec vous mon amour pour la Soft Glam que j’ai découverte il y a peu. Elle fait partie des nombreux produits que j’ai achetés, mis de côté et que je sors en me demandant pourquoi je ne l’ai pas utilisée.

Je connais déjà la qualité des fards Anastasia Beverly Hills, et je vous ai déjà présenté la Subculture que j’utilise encore régulièrement. La Soft Glam présente le même packaging : un dessus de velours, un intérieur en carton avec un grand miroir, un double pinceau et 15 fards mats irisés ou métalliques qui vont du beige au noir, en passant par des nuances de rose ou de marron.

14 nuances de Glam

Voici le nom et le détail des teintes pour celles que cela intéresseraient.

– Tempera : beige velours ultra-mat
– Glistening : or irisé avec une touche de reflets roses
– Orange Soda : pêche pastel ultra-mat
– Rose Pink : or rose avec une nuance de rose doux irisé
– Sultry : hybride brun chocolat et fini métallique satiné
– Bronze : or bronze métalique
– Mulberry : mûrier ultra-mat
– Dusty Rose : lilas poudré ultra-mat
– Fairy : or clair multi-dimensions
– Burnt Orange : orange brûlé ultra-mat
– Sienna : brun terre ultra-mat
– Rustic : brun cannelle ultra-mat
– Cyprus Umber : brun café ultra-mat
– Noir : noir carbone ultra-mat

Miroir, mon beau miroir…

Le pinceau est de très bonne qualité. Les deux embouts permettent pour l’un une application précise, et pour l’autre des estompés parfaits. Je l’utilise régulièrement car le pinceau est réellement efficace, tout autant que mes Zoeva.

Le grand miroir offre un reflet sans déformation, mais je ne m’en sers pas. Je ne sais pas me maquiller sans voir mon visage en entier. Je trouve en effet que l’équilibre du visage dépend aussi de l’application des fards.

Le bémol du packaging est pour moi, l’intérieur noir qui se salit rapidement en raison des dépôts de fards qui sont visibles. J’aime la propreté et déjà à l’ouverture, on voit des légères traces de poudre qui ressortent sur l’intérieur de la palette. Heureusement que cela est compense par la douceur et le chic du velours extérieur qui donne un aspect Doudou à la Soft Glam.

Se méfier de l’eau qui dort!

Ce qui m’a attiré dans cette palette, hormis sa réputation qualitative, c’est l’harmonie des fards. Les couleurs sont à la fois des déclinaisons de nude avec 3 fards plus foncés. C’est donc une valeur sur pour moi qui n’ai plus l’âge de porter des teintes trop excentriques au quotidien.

Mais c’était sans compter le savoir-faire d’Anastasia Beverly Hills ! Chaque couleur propose en effet une profondeur que je trouve assez magique et qui donne aux couleurs les plus banales une dimension que je n’ai retrouvée nulle part ailleurs. Bien sur, pour les appliquer, il est nécessaire de taper son pinceau après avoir prélevé un peu de matière. C’est une critique que vous retrouverez avec quasiment toutes les palettes de la marque. Certaines vont jusqu’à dire qu’elles ne seront pas adaptées aux débutantes. Détrompez-vous, cette palette conviendra à toutes celles qui auront la chance de la rencontrer.

Esthelle

Où la trouver?

Sur Sephora * qui la propose régulièrement en promotion.

Sur Beautybay, * site anglais sécurisé qui propose également d’excellentes marques.

*Liens affiliés

4 réflexions au sujet de “Ma sublime Soft Glam par Anastasia Beverly Hills”

  1. Coucou !
    Dans mon souvenir, c’était déjà un fard holographique d’Anastasia qui t’avait fait flasher sur une de ses palettes, non ?
    Il faudra qu’un jour je tente de m’en prendre une.
    Bisous

    Répondre

Et si vous me laissiez un petit mot doux?

%d blogueurs aiment cette page :